Entretien des marbres et pierres naturelles

Les caractéristiques exceptionnelles du marbre nous permettent d’admirer aujourd’hui encore des œuvres ayant plusieurs millénaires, il est extrêmement dur mécaniquement mais très sensible aux agressions chimiques, ce qui s’accorde mal avec les produits ménagers actuels. On leur préfèrera des nettoyants doux comme le savon noir.

Il faut également éviter toutes les méthodes de nettoyage "maison" utilisant des acides alimentaires comme le citron, le cola, le champagne ou le vinaigre qui sont dévastateurs pour ces surfaces.

Ce conseil est valable pour les marbres, les pierres marbrières, les pierres calcaires, le granit … Ces pierres naturelles ont la particularité physique d’être légèrement poreuse et calcaire. Elles sont donc naturellement sensibles aux attaques fortement basique ou acide.


1. Entretien courant

Pour un nettoyage léger sur une petite surface frottez avec un chiffon doux imprégné de quelques gouttes d’huile de lin.

Pour le nettoyage des sols, lavez le marbre à l’eau tiède et au savon noir.

Rincez et faîtes briller avec un chiffon doux imbibé de quelques gouttes d’huile de lin.

Vous pouvez également utiliser du savon de Marseille avec quelques gouttes d’ammoniaque et de l’eau. Passez-les sur l’objet ou le sol, laissez pénétrer et rincez abondamment à l’eau claire.

2. Entretien ponctuel

Comme nous l'avons vu plus haut, certaines substances acides attaquent le marbre. Dans ce cas, ou en cas de rayures superficielles, le marbre peut être repoli. Pour ce faire vous pouvez le frotter avec du papier abrasif de carrosserie légèrement humide. Il est aussi possible de le polir avec de la poudre de sel d’oseille.

Pour détacher le marbre on étale une pâte légère composée de 1/3 de bicarbonate de soude et de 2/3 de poudre de pierre ponce (ou de blanc de Meudon aussi appelé blanc d’Espagne). Laissez sécher puis rincez à l'eau et au savon noir.

Pour les taches spécifiques il existe différentes recettes efficaces :

- Les taches de rouille sur le marbre disparaissent avec de l'eau oxygénée à 20 volumes.

- Les taches d'encre sur le marbre s'enlève avec un chiffon imbibé d'un mélange d'1/3 d'ammoniaque et de 2/3 d'eau oxygénée à 20 volumes.

- Les taches de graisse disparaitront en appliquant une pâte composée de blanc d’Espagne et de bicarbonate de soude. Laissez reposer quelques heures, rincez, séchez, cirez et enfin polissez.

- Les taches de peinture s’éliminent en tamponnant un chiffon imbibé d’abord d’eau savonneuse puis de térébenthine.Si la tache est ancienne, ajoutez à la térébenthine un peu de pierre ponce en poudre ou de blanc de Meudon.

3. Réparation

Une statue mutilée, le dessus d’une table brisée peuvent être réparés à condition d’être très méticuleux.

Avant d’entreprendre l’assemblage, vérifiez d’avoir tous les morceaux, sinon, il faudra préparer de la pâte (poudre de marbre) pour boucher un éclat éventuel.

Nettoyez les bords de chaque morceau en les frottant avec du papier abrasif, essuyez-les pour enlever la poussière.

Enduisez-les de colle epoxy à deux composants en évitant les surépaisseurs et présentez les pièces à assembler.

Retirez les bavures de colle avec un peu d’alcool.

Si besoin, la pate de marbre se prépare en mélangeant de la colle epoxy bi-composant avec de la poudre de marbre récupérée par ponçage sur le pièce de marbre.

4. Remise à neuf

La remise à neuf d’un marbre fissuré, rayé ou initialement brillant et devenu terne nécessite de faire appel à une entreprise spécialisée.

Elle se fait par :

- le décapage au moyen d'une machine rotative, qui permet de nettoyer le marbre en profondeur.

- le ponçage grâce à une machine rotative équipée d’une pierre, qui rénove, efface les rayures et ravive les couleurs du marbre.


Les informations ci-dessus sont non exhaustives et sont données à titre indicatif. Elles ne se substituent en aucun cas aux documents de référence à savoir les Cahiers des Prescriptions Techniques d’exécution (C.P.T.) ou autres normes en vigueur.